Catégories
Cyclisme FIT for LIFE

Sept points pour une position confortable à vélo

Que tu sois un cycliste expérimenté ou un débutant sur deux roues, la bonne technique et la bonne posture sur le vélo peuvent faire une grande différence. Voici quelques conseils précieux pour rendre ton expérience de conduite plus confortable et efficace. Découvre comment optimiser ta posture, la configuration de ton vélo et ton équipement pour rouler en toute sérénité.

Bras détendus

Tes bras ne doivent pas être fortement appuyés, mais reposés de manière détendue et légère sur le guidon. Ils doivent être légèrement pliés pour agir comme des amortisseurs. Le haut de ton corps doit être soutenu par la musculature du tronc.

Tension active

Les épaules et la colonne vertébrale doivent former un arc sous tension active, légèrement courbé vers le haut. La longueur du cadre de ton vélo est appropriée si, en position basse sur le guidon et avec les manivelles parallèles au tube diagonal, tes genoux et tes coudes se touchent presque. Au début de la saison, tu peux adopter une position plus droite avec une potence plus courte et un peu plus inclinée.

Choisir un modèle marathon

Fais analyser par un expert en magasin spécialisé la géométrie du cadre qui te convient le mieux ainsi que le modèle préféré (tube supérieur légèrement plus court et tube de direction plus long). Les cyclistes sportifs, en cas de doute, choisissent une taille de cadre plus petite avec une potence plus longue pour rendre le vélo de course plus agile et le maniement plus sportif. Les cyclistes axés sur le confort optent plutôt pour un cadre plus grand à cause du tube de direction plus long.

Position et hauteur de la selle

Position de la selle : La selle doit être réglée de manière à ce que le bassin ne bascule pas pendant le pédalage. La jambe doit être légèrement pliée au point le plus bas. Le fil à plomb du genou doit se trouver exactement au-dessus de l’axe de la pédale en position avant de la manivelle. Une selle horizontale empêche le haut du corps de glisser vers l’avant et prévient les tensions.

Hauteur de la selle : Pour les cyclistes sur route ambitieux, la hauteur de la selle est d’environ dix centimètres. Pour les balades touristiques, la hauteur doit être plus faible pour augmenter le confort.

Largeur du guidon et casque

Largeur du guidon : Le guidon doit être aussi large que la distance entre les points les plus avancés des articulations des épaules.

Casque compact : Un casque sans visière, comme c’est courant pour les casques de vélo, limite moins le champ de vision et empêche de lever inutilement le cou.

Éviter les sacs à dos

Porter un sac à dos (lourd) sollicite la région du cou et n’est pas relaxant. Les objets essentiels doivent être rangés dans les poches du maillot ou dans une sacoche de selle. Les porte-bagages fixés au tube de selle ne sont pas recommandés pour les vélos de course avec tige de selle en carbone.

Choix des pneus et position des mains

Choix des pneus : Des pneus plus larges ou des cadres suspendus augmentent le confort de conduite. Les vélos de marathon permettent parfois des pneus allant jusqu’à 32 millimètres de large.

Position des mains : Varie autant que possible la position de tes mains pour créer de l’équilibre et du soulagement. Cependant, en descente, le vélo de course doit être contrôlé uniquement depuis le bas du guidon pour garantir une puissance de freinage optimale.

 

Texte de FITforLIFE – Ce billet de blog est basé sur un texte du magazine suisse FIT for LIFE. Si tu veux lire régulièrement des articles informatifs dans le domaine de la course à pied et des sports d’endurance, clique ici.

fit for life logo