Catégories
Base de connaissances

Relation entre l’âge et la performance en course

Les personnes qui pratiquent des sports d’endurance ont tendance à être plus âgées, mais quelle est la relation entre l’âge et les performances de la course des athlètes ? L’âge de la « maturité sportive » pour les athlètes d’endurance est plus tardif qu’on ne le pense et une nouvelle étude montre ce qu’il arrive à votre vitesse après vos années d’apogées sportives.

L’âge des athlètes d’endurance

Alors que les footballeurs et autres athlètes de vitesse/puissance peuvent atteindre leur pic à la fin de l’adolescence ou au début de la vingtaine, les athlètes d’endurance sont beaucoup plus âgés. Eliud Kipchoge est devenu le premier homme à courir un marathon en moins de 2 heures à l’âge de 34 ans. Jan Frodeno a remporté le Ironman World Championship à l’âge de 38 ans. Et malgré la vague de jeunes professionnels dans le cyclisme, de nombreux cyclistes plus âgés sont encore au sommet de leur carrière dans les circuits mondiaux.

Chez les amateurs, l’âge moyen est plus vieux que chez les professionnels : par exemple lors de la pratique du marathon, du cyclisme et du triathlon la moyenne se situe autour de 40 ans. Il n’est pas rare de voir des personnes de 50, 60 et 70 ans participer à des courses et réaliser d’excellentes performances. De nombreux athlètes réalisent même leurs meilleurs temps personnels dans cette tranche d’âge.

Relation entre l’âge et la performance en course

La vitesse critique, c’est-à-dire le taux métabolique maximal auquel une personne peut atteindre des conditions stables, est un bon moyen pour prédire efficacement les performances en course. La vitesse critique diminue avec l’âge, tout comme la fréquence cardiaque et le VO2 max. La question est de savoir si cela change la relation entre votre vitesse critique et la vitesse réelle de votre course.

Une étude récemment publiée dans la revue Medicine & Science in Sports & Exercise a cherché à déterminer la relation entre la vitesse critique et la distance, ainsi que son évolution avec le vieillissement. L’étude a révélé une diminution des performances après 35 ans. Cette diminution est plus marquée chez les athlètes de plus de 75 ans que chez ceux de plus de 55 ans.

graphique de la vitesse par rapport à son âge
Source: Critical Speed throughout Aging : Insight into the World Masters Championships Medicine & Science in Sports & Exercise53(3):524-533, mars 2021.

Il est intéressant de noter que la relation entre la vitesse et la distance est curviligne. Avec l’âge, votre vitesse critique diminue, mais pas la relation entre cette dernière et le rythme de course. Cela signifie que, que vous ayez 35 ou 80 ans, vous courez des distances spécifiques à un certain pourcentage de votre vitesse critique. Cette découverte valide la méthode 2PEAK qui utilise la vitesse critique et la puissance pour déterminer les zones d’entraînement dans le cyclisme et la course à pied.

Qu’est-ce que cela signifie pour l’entraînement ?

Les athlètes plus âgés devraient essayer de minimiser l’effet du vieillissement sur leur vitesse critique. Il est judicieux de vous entraîner en augmentant la quantité limitée de travail qui peut être  tolérée au-dessus de votre seuil maximal. Les plans 2PEAK sont conçus dans cet esprit et peuvent vous aider à être performant en vieillissant.

Tout le monde accepte qu’il y ait une certaine réduction des performances avec l’âge. Mais cette réduction peut être moins importante que vous ne le pensez. Vous pouvez également lire nos conseils pour l’entraînement des athlètes + 50 ans pour voir comment l’entraînement évolue avec l’âge. Mais surtout, le plus important est de continuer à vous pousser vers des objectifs qui vous enthousiasment et de mener une vie saine, en accord avec vos valeurs.